Réussir la culture du piment

Le piment appartient à la famille des solanacées. Il est utilisé comme condiment dans la plus part des plats ivoirien. C’est-à-dire comme une substance destinée à assaisonner,  à relever le goût des aliments ou des préparations culinaires, notamment des sauces.

Le piment contient plus de vitamines A que n'importe quel autre fruit ou légume et est une source importante de vitamine C, de magnésium et de fer. À noter que la production de vitamine A augmente avec la maturation du fruit tandis que la production de vitamine C diminue.

 Pour réussir une culture de piment nous vous conseillerons de suivre les étapes suivantes :

  • Etape 1 : Choix de la parcelle à cultiver

Pour la pépinière ou pour la culture il faut choisir un sol argilo sableux qui draine bien l’eau. Il est préférable que la parcelle soit située à proximité d’un point d’eau.

  • Etape 2 : Choix de la semence

Il est préférable d’utiliser des semences sélectionnées car elles ont des taux de germination meilleurs et résistent mieux aux viroses et aux maladies fongiques.

  • Etape 3 : Mise en place de la pépinière

Pour repiquer sur 1 ha, préparez une planche de 200 m2.

Désherber la parcelle avec PUISSANCE 780 SG ou AGRIHERB 360 SL. Faire un labour pour ameublir le sol y incorporer de l’engrais de fond 5 kg NPK 10 18 18 ou utiliser de l’engrais biologique ACM Organique pour avoir des produits de meilleur qualité (sans résidus chimique) et meilleurs pour la santé.

Un jour avant le semis traiter la parcelle avec un nématicide. Le jour suivant faire le semis. Prendre le soin de faire un semis en ligne en respectant les espacements suivant : 10 cm entre les lignes et 5 cm entre les poquets. Mettre 3 graines par poquet. C’est-à-dire qu’il faut prévoir 500g de semence pour réaliser la pépinière.

Le troisième jour après le semis, il est conseillé de construire une ombrière de 80 cm de hauteur et la couvrir avec les feuilles de palme. Les plantes restent entre 40 à 45 jours en pépinière. Mais à partir du 15e jour, on procède au retrait progressif des palmes qui couvent l’ombrière pour permettre aux plantes de s’adapter au soleil. Ce retrait progressif s’achève 1 semaine avant le repiquage. C’est à cette date que la dernière palme doit être enlevée.

  • Etape 4 : Repiquage

Le 46e jour après  le semis en pépinière l’on procède au repiquage. Cette activité doit être menée avec grand soin.

Préparer d’abord la parcelle devant recevoir les plants. Deux à trois semaine avant le repiquage, faire le désherbage de la parcelle avec PUISSANCE 780 SG ou AGRIHERB 360 SL. Puis la veille du repiquage faire un labour profond de 25 à 30 cm et y incorporer de l’engrais de fond NPK 10-18-18 250 kg/ha ou de l’engrais biologique ACM Organique 40kg/ha (recommandé).

Il est conseiller de faire un repiquage en ligne suivant les espacements suivant : 1 m entre les lignes de culture et 0.5 m entre les poquets. La pépinière doit être arrosée avant d’arracher les plants cela permet d’éviter que les plants soit endommager suite à la pression du sol lors de l’action. Prendre soin de ne pas endommager les racines lors de leurs retraits de la pépinière ou de ne pas les retrousser lors du repiquage. Pour effectuer le repiquage l’on sélectionne les plants les plus vigoureux de la pépinière.

  • Etape 5 : Entretien de la culture

L’entretien de la culture consiste à faire un désherbage soit manuellement ou en utilisant un herbicide sélectif. Aussi un mois après le repiquage, apportez de l’urée à la culture par sarclo biange. Surtout protéger vos plants des insectes qui attaquent les feuilles ou les fruits  en utilisant JARDIN 100 EC ce qui vous permettra d’obtenir un bon rendement. 

Anecdote : Boire de l'eau pour atténuer la force d'un piment est inutile car la capsaïcine est liposoluble (et hydrophobe), en revanche la caséine du lait neutralise l'action de la capsaïcine sur les récepteurs de la douleur. Il faut éviter de se toucher les yeux, les lèvres et autres muqueuses en préparant des piments sous peine de sensations de brûlures douloureuses.

Photothèque

Vidéothèque

Newsletter

S'inscrire pour recevoir notre catalogue et notre actualité mensuelle. Entrez votre adresse e-mail.